Mes petites boîtes

A chaque boite son charme, mes passions, mes idées, mes partages…

Rencontre avec un con …

La vie place sur notre chemin beaucoup de personnes, qu’on fréquente un temps, plus ou moins long, suivant les affinités qu’on rencontre avec celles-ci. ( Je parle ici de rencontres en chair et en os ) Enfant, on a des copains, copines de classe, et déjà là, il y a une sorte de règle qui fait qu’on appartient à un groupe ou un autre. Ensuite, l’adolescence nous éloigne de la plupart d’entre eux, on fait de nouvelles rencontres, et là encore le chemin parcouru côte à côte est plus ou moins long suivant affinités . Ensuite on entre dans la vie active, on se marie, on se sépare, on déménage, on change job et à chaque fois c’est pareil.

Sur ce chemin de vie , il y a parfois comme une sorte de boomerang, qui ressurgit d’un lointain passé. Un être que vous avez côtoyé de près ou de loin qui a disparu de vos écrans radar depuis des lustres, et qui par un total hasard réapparait. ET là, remontent les souvenirs.
Je me souviens de lui, de ce qu’il faisait à l’époque, je me situe par rapport à mon âge, au sien, par rapport à ses fréquentations, aux miennes. Petit à petit tous ce passé revient. Mes sentiments, ou mes jugements à son égard aussi .

A l’époque, je me souviens qu’il n’était pas trop sympa, qu’il était fier, et hautain.Nous ne nous fréquentions pas directement, nous nous connaissions, c’est tout. Je n’ai pas pour habitude de condamner sans laisser une chance à l’autre. Je me dis que les années ont pu le changer, que son parcours de vie dont j’ignore tout à ce jour ou presque, ont peut – être eu raison de ses défauts majeurs.

Me voilà donc, arrivée à ce grand jour de la « re rencontre », tout sourire, pleine d’amabilité, contente quelque part, de peut -être, reparler du passé, de personnes que nous avons côtoyés, savoir ce qu’elles sont devenues, bref un truc normal quoi.
C’était sans compter sur la réaction de l’autre en face moi. Il ouvre la bouche, et, aux premiers mots, je sens que quelque chose me contrarie. Je persiste un petit peu, et le malaise continue de grandir. Trente années plus tard, rien n’a changé . La créature supérieure’ est de retour avec toute sa splendeur! C’est tout juste, si il admet me connaitre. Euh …. Quelle réaction avoir ?

J’ai changé d’interlocuteur vite fait, passé à autre chose et positionné la touche ignoré, en mode « On » rapidement . Je suis encore dubitative sur sa façon de faire, nous n’étions peut-être pas proche, mais nous allons probablement être appelé à nous retrouver plusieurs fois dans la même pièce. Je ne l’ai pas choisi, lui non plus.Je pense qu’un peu d’amabilité même sur des sujets futiles aurait été amplement bienvenue. Tant pis, pour lui, j’ai comprit la leçon, le ‘Con’ restera un ‘Con’ toute sa vie .
C’est bien dommage !


Catégories :La boite aux pensées

Un petit commentaire avant de partir ? C'est ici . Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s